Menu

Croissance économique: le Pib estimé à 4 250,4 milliards de FCfa au 4eme trimestre de 2020, selon l’Ansd


Rédigé par Kensio Akpo le Vendredi 2 Avril 2021 à 15:12



A travers une nouvelle note publiée sur son site officiel et consultée par Lesoelil.sn, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a révélé qu’« au quatrième trimestre de l’année 2020, le Produit intérieur brut (Pib) réel, corrigé des variations saisonnières (Cvs), s’est bonifié de 1,4%, par rapport au trimestre précédent ». D’après les données de l’Ansd, « le Produit intérieur brut en valeur est estimé à 4 250,4 milliards de FCFA au quatrième trimestre de 2020 et à 13 932,8 milliards de FCFA sur l’année 2020 ». L’agence explique, dans la foulée, que ce résultat est imputable à l’accroissement des valeurs ajoutées des secteurs primaire (+1,8%), secondaire (+1,2%) et tertiaire (+2,4%).

Quant aux taxes nettes de subventions sur les produits, elles se sont rétractées de 3,8% au cours de la période sous-revue, selon toujours lesdits résultats.

« Par rapport à la même période de l’année 2019, le PIB réel du dernier trimestre de 2020 a connu une croissance de 2,9%. Cette évolution s’explique principalement par la hausse des activités des secteurs primaire (+11,5%) et tertiaire (+3,1%) et, dans une moindre mesure, du secondaire (+0,8%) », détaille-t-on dans la note. Celle-ci souligne, cependant, que cette performance est amoindrie par une baisse de 5,3% des taxes nettes sur les produits.

A noter que la note sur le Pib trimestriel est une publication qui fait la synthèse de l’évolution récente de l’activité économique du Sénégal. Le Pib est calculé en partant d’un regroupement des branches de la Nomenclature d’Activités des États Membres d’Afristat (Naema). Il est évalué en valeur aux prix courants et en volumes chainés (avec l’année de référence 2014, année de base des comptes nationaux annuels selon le Scn 2008). S.G

 

 

 
 








Les News