InternationalSociété

Espagne : « des sénégalais sont entrés en Espagne et depuis, ils sont enfermés dans un centre de détention d’immigrés »

Ils sont 42 Sénégalais toujours en détention dans un centre à Las Palmas (Espagne). Nos compatriotes décrivent leurs difficiles conditions de vie qu’ils jugent inhumaines.

Ces compatriotes ont foulé le sol d’Espagne le dimanche 14 août. Depuis, ils sont enfermés dans un centre de détention des immigrés. « On est là. On ne mange pas suffisamment, on ne boit pas suffisamment. On dort dans des situations extrêmement difficiles. On a deux heures pour nos téléphones; une heure le matin et une heure le soir. Actuellement, il est l’heure. On va rentrer dans les chambres, enfermés. On ne sortira que demain. Nous sommes-là. Ils (Ndlr : autorités espagnoles) ont rapatrié avant-hier deux Sénégalais et ils ont inscrit deux autres compatriotes. Ils sont dit qu’ils vont tous nous rapatrier deux à deux« , a déclaré sur Rfm, Ibrahima Baldé, natif de Kolda.

Silence des autorités étatiques

Frustrés, ils dénoncent le silence des autorités étatiques. « Le Consul m’a appelé et m’a signifié qu’ils ne sont pas au courant de notre situation. Il y a des compatriotes malades et la police nous a dit que nous n’avons pas le droit d’aller à l’hôpital« , a-t-il ajouté.

Témoignage de rapatriés

Ibrahima Ndiaye rapatrié en début de semaine déplore les conditions de son retour au pays. « Nous avions les mains menottées lorsqu’on nous rapatriait. Nous étions également trop affamés. Une fois à l’aéroport, les passagers nous regardaient comme des meurtriers. Il a fallu que nos familles nous envoient de l’argent pour que nous puissions finalement payer le billet« , a-t-il détaillé.

Un autre rapatrié Serigne Fallou Gadiaga qui fustige l’attitude des autorités espagnols et s’interroge sur le choix de rapatrier les Sénégalais seulement. « La seule chose qui me dérange dans tout ça, c’est que seuls les Sénégalais sont rapatriés. Non seulement ils nous ont ramené dans nos pays mais également nos passeports ont été confisqués« , a-t-il pesté.

Sénégalais bloqués à Las Palmas

Ces 42 Sénégalais disent plus que jamais déterminés à rester en Espagne après avoir déboursé, disent-ils, de grosses sommes d’argent pour ce voyage.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page