Économie

Crise à Expresso Sénégal : un accord signé pour permettre la sauvegarde des emplois

La direction générale d’Expresso Sénégal a signé avec l’Etat sénégalais et le collège des délégués de son personnel un accord lui permettant de sauvegarder les emplois menacés de suppression, a-t-on appris jeudi de l’organe de régulation des télécommunications.

‘’Un accord entre l’Etat du Sénégal, la direction générale d’Expresso Sénégal et le collège des délégués du personnel de cet opérateur de téléphonie a été trouvé mercredi dans l’intérêt de tout le monde’’, a annoncé le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Abdoul Ly.

M. Ly s’entretenait avec des journalistes au cours d’une visite effectuée à Touba (centre) en prélude au Magal prévu jeudi. Il était à Touba pour s’enquérir de la qualité des infrastructures installées par les opérateurs de téléphonie et les fournisseurs de services Internet à l’occasion du Magal.

‘’L’ARTP s’est beaucoup impliquée pour la résolution de ce conflit social, à travers un accord d’intérêt général’’, a assuré son directeur général.

L’organe de régulation ‘’avait le devoir, au même titre que le ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications, de s’impliquer et de s’interposer entre le collège des délégués du personnel d’Expresso Sénégal et la direction générale’’ de ladite entreprise, a-t-il souligné.

Abdoul Ly est d’avis que les trois parties en sont arrivées aux ‘’solutions les plus équilibrées pour les travailleurs’’. ‘’Avec cet accord tripartite, je pense que la crise sociale va être un mauvais souvenir pour tout le monde’’, a-t-il dit.

Depuis le 16 août 2022, une crise sociale secoue Expresso Sénégal. Ses travailleurs soupçonnent la direction générale de vouloir licencier une cinquantaine d’employés.

Expresso Sénégal, filiale du groupe Sudatel, a démarré ses activités au Sénégal en 2009.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page