Politique

Côte d’Ivoire : Tidjane Thiam sur les starting-blocks pour la présidentielle 2025…

Après vingt-deux ans d’absence, l’ex-ministre du Plan et du Développement, Tidjane Thiam, a fait un retour remarquable en Côte d’Ivoire en août dernier. Il a alors rencontré les principaux acteurs de la vie politique et réaffirmé son appartenance au PDCI-RDA.

L’ex-patron de Credit Suisse et de l’assureur Prudential, Tidjane Thiam (photo), envisage de briguer la présidence ivoirienne en 2025, a rapporté le journal britannique The Telegraph, le samedi 3 septembre.

Le banquier franco-ivoirien envisagerait également de renoncer à sa nationalité française pour pouvoir briguer la magistrature suprême, conformément aux dispositions de la Constitution ivoirienne, a-t-on ajouté de même source.

Une éventuelle candidature de l’ancien directeur général du groupe bancaire Credit Suisse à la présidentielle de 2025 marquerait le retour sur l’arène politique ivoirienne de ce petit-neveu du premier président de la Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny. Entre 1994 et 1999, M. Thiam avait en effet servi en tant que directeur général du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD) rattaché directement au Premier ministre et au président de la République, puis comme ministre du Plan et du Développement.

Après le coup d’Etat de 1999, il a pris ses distances avec les acteurs de la vie politique ivoirienne pour entamer une brillante carrière à l’international dans le monde de la finance.

Retour après 22 ans d’absence

Tidjane Thiam est rentré en Côte d’Ivoire le lundi 8 août, après 22 ans d’absence. Il a été reçu peu après par le président, Alassane Ouattara, durant plus d’une heure, en présence de ses frères aînés, le gouverneur de Yamoussoukro, Augustin Thiam, et le ministre des Transports, Aziz Thiam.

Il a ensuite rencontré le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié. A cette occasion, Tidjane Thiam a réaffirmé son appartenance au PDCI-RDA.

« Je n’ai jamais quitté le PDCI-RDA, j’ai toujours été membre du PDCI-RDA […] On connaît bien l’histoire du président Houphouët, je connais au moins celle de mon grand-père maternel qui est un des signataires fondateurs du parti à l’Etoile du sud. Donc, on forme une famille PDCI, nous restons au PDCI », avait-il lancé.

Ces rencontres ont soulevé plusieurs interrogations dans la presse ivoirienne qui lui a prêté des ambitions présidentielles. Diplômé de l’Ecole polytechnique et de l’Ecole des mines de Paris et relativement jeune par rapport aux principaux acteurs de la scène politique ivoirienne – Alassane Ouattara (80 ans), Henri Konan Bédié (88 ans) et Laurent Gbagbo (77ans), Tidjane Thiam (60 ans), n’a jamais exclu de briguer la présidence de la Côte d’Ivoire au moment opportun.

Interrogé sur ses ambitions présidentielles par le magazine Jeune Afrique en décembre 2021, il avait alors laissé la porte entrouverte.

« Je fais tout ce que je peux dans mon domaine d’expertise, c’est-à-dire en économie, pour faire avancer les choses. Mais je répondrai à votre question – redemandez-moi en 2025 », avait-il indiqué.

Avec Agenceecofin 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page