Économie

Cheikh Ahmed Tidiane Sy : « La souveraineté alimentaire ne se décrète pas, elle se construit »

Si le Maroc a atteint un niveau de développement appréciable de son agriculture, c’est grâce à une politique d’incitation à la production et d’amélioration de la productivité agricole basée sur les aménagements hydro agricoles et l’utilisation optimale d’intrants.

Les fellahs sont de véritables entrepreneurs agricoles et il n’y a jamais eu d’opposition agribusiness / agriculture familiale.

L’Etat a souscrit des investissements massifs dans les aménagements hydro agricoles de grande envergure pour développer les cultures irriguées et des subventions à l’irrigation sont accordées au niveau des exploitations agricoles.

Le Maroc vient encore de relever le plafond des subventions à l’irrigation ce qui témoigne d’une réelle volonté politique.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page