A la UneÉconomie

Amadou Ba Premier ministre du Sénégal, une bonne nouvelle pour le secteur privé national

Les réactions se poursuivent, suite à la nomination samedi d’Amadou Ba, au Poste de Premier ministre de l’Etat du Sénégal. Le président du Club des Investisseurs Sénégalais (CIS), se réjouit du choix du président de la République porté sur son ancien ministre des Finances.

Pour Babacar Ngom, la nomination d’Amadou Ba est une bonne nouvelle pour le secteur privé national au regard de son parcours. Le fondateur de SEDIMA confie que le secteur privé aura un interlocuteur qui saura comprendre ses réelles difficultés.

Amadou Ba a en effet longtemps milité pour un secteur privé fort, capable d’innover et de porter durablement la croissance et qui va aussi participer considérablement à la réussite du Plan Sénégal Émergent à l’horizon 2035.

Lors d’une récente visite au siège du Club des Investisseurs Sénégalais (CIS), Amadou Ba soulignait la nécessité de soutenir et de renforcer davantage le secteur privé national.

Aujourd’hui sa nomination comme chef du gouvernement est une bonne nouvelle pour les acteurs du secteur privé. Ce dernier a d’ailleurs dit lors de sa première déclaration qu’il a comme ambition de « travailler pour le Chef de l’Etat » à travers les priorités définies. Il s’agit principalement des actes II et III du Plan Sénégal émergent avec la finalisation des projets phares du PSE. Une déclaration qui interpelle le secteur privé national qui a longtemps entrepris des actions concrètes, pour le développement du Sénégal.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page