Opinions

SALE TEMPS POUR LA SANTÉ AU SÉNÉGAL (Par Guy Marius Sagna)

L’État doit 8 mois d’arriérés de motivation aux travailleurs du centre de traitement épidémiologique (CTE) de l’hôpital de Ndioum. soit 1,2 millions dûs à chaque travailleur.

L’État du Sénégal doit 07 mois d’arriérés de motivation aux travailleurs du centre de traitement épidémiologique (CTE) de l’hôpital régional de Fatick.

L’État doit 7 mois d’arriérés de salaire et 3 mois d’arriérés de motivation au personnel du CTE de l’hôpital régional de Ziguinchor.

Aujourd’hui à Dakar, les étudiants des centres régionaux de formation en santé (CRFS) en provenance de 7 régions du Sénégal (Thiès, Saint-Louis, Tambacounda, Ziguinchor, Kolda, Kaolack, Matam) ont marché à Dakar pour l’instauration du système LMD et leur recrutement systématique dès l’obtention du diplôme d’État.

Sortez notre argent de vos chambres et payez nos soldats de la santé !

Pendant ce temps, Macky dépéce l’hôpital Aristide Le Dantec pour sa poche et les intérêts de ses amis.

GMS,

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page