Politique

Remous au sein de BBY Mauritanie : des militants frustrés réclament la tête du coordinateur

En Mauritanie des militants de Benno Bokk Yaakaar dénoncent la gestion « calamiteuse et scandaleuse » des fonds de campagne pour les élections législatives passées, ce qui a conduit à la perte des élections dans ce pays. Ils pointent du doigt les responsables de la coalition, avec à leur tête le coordinateur de la DSE en même temps coordinateur de la coalition BBY en Mauritanie. Ces militants qui semblent déterminés à faire face à leurs dirigeants, les taxent même de « prédateurs financiers ».

Pour les militants frustrés, engagés pour la destitution du coordinateur de la DSE/APR-Mauritanie et de BBY, virer ce dernier de la tête de la coordination est la seule solution pour sauver l’Apr dans ce pays stratégique pour le président Macky Sall et même dans la diaspora. En sus d’une gestion « gabégique », les militants dénoncent un « manque de respect » à l’égard de la communauté qui le considère désormais comme un « Mauritanien qui n’œuvre que pour ses intérêts personnels. »

« Ce joueur de bon samaritain n’est en réalité qu’un loup sous la peau d’un agneau qui a préféré se remplir les poches au détriment de l’intérêt général de BBY et de la communauté. Cet erreur doit se payer cash car son arrogance a eu le dessus sur tout en multipliant de jour en jour le nombre de militants frustrés et remontés qui continuent de pleurer leur défaite, au moment où il se tape des vacances de rêve après avoir brisé le rêve de tous les militants. », dénoncent les militants très remontés contre leur coordinateur.

Selon eux, la carte de l’imposture de passera plus jamais ! « Ayant respecté aucune recommandation du président Macky Sall, il n’a ni rassembler la famille républicaine, ni répondu à la demande sociale et encore moins gagné les élections, d’ailleurs les premières depuis son avènement à la de la coordination. Aucun bilan ne saurait nous convaincre si les sanctions qui s’imposent ne sont pas prises pour l’avenir de Benno », déclarent avec fermeté les militants frustrés.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page