Société

Affaire François Mancabou : l’enquête bouclée sans surprise

L’enquête sur la mort de François Mancabou est bouclée. Les policiers de la Sûreté urbaine (SU), chargés du dossier, ont rendu leur verdict.

Leurs conclusions vont dans le sens du rapport des légistes : la victime est décédée d’une «fracture du rachis cervical» ayant entraîné des «complications neurologiques». Une blessure que le défunt s’est infligé tout seul, d’après la police, en cognant violemment la grille de sa cellule lors de sa garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la «Force spéciale».

En clair, François Mancabou n’a pas été torturé à mort comme le laisse entendre sa famille. Celle-ci devra donc se contenter de la version officielle

D’autant que l’examen toxicologique qu’elle avait demandé, à la suite de l’autopsie, n’a pu se faire à cause des mauvaises conditions de conservation du corps de la victime.

D’après Les Échos, qui donne l’information du bouclage de l’enquête, la balle est désormais dans le camp du procureur, qui aura les conclusions des policiers bientôt sur sa table. Il lui revient de classer l’affaire ou de lancer des poursuites

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page