Économie

L’OMVS met en place un incubateur pour financer des projets dans des secteurs porteurs d’emplois pour les femmes et les jeunes

Un nouvel accord cadre entre la Commune de Saint-Louis et l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), a été signé, vendredi. Il formalise une synergie d’actions multiformes que l’organisation va mener au profit de la ville tricentenaire dans la cadre de la valorisation du Grand prix mondial Hassan II de l’eau qui lui a été décerné à l’occasion du 9ème forum mondial de l’eau, organisé au mois de mars dernier, à Dakar.

L’OMVS a donc décidé de mettre en place un incubateur pour financer des projets dans des secteurs porteurs d’emplois pour les femmes et les jeunes. Cet incubateur aura pour principale mission de susciter et faciliter des initiatives locales dans chacun des pays membres de l’OMVS, afin de favoriser la création d’entreprises et d’un secteur privé local dynamique pourvoyeur d’emplois durables. Au Sénégal, l’OMVS a décidé conduire des projets – pilotes, et de nouer un partenariat avec la Commune de Saint-Louis pour l’identification et la réalisation de projets basés sur la valorisation de l’usage des ressources en eau du fleuve Sénégal. Ces projets initiés par des jeunes et des femmes qui s’activent dans les secteurs du maraichage et de la pisciculture à Saint Louis recevront un appui financier et technique. Seront mis à contribution pour l’accompagnement le PARIIS pour le maraichage, l’ANA pour l’aquaculture, et le projet PGIRE II, compte tenu de son expertise dans le domaine de la gestion intégrée des ressources en eau. Cette démarche permettra d’assurer un meilleur suivi des activités qui seront financées dans le cadre du fonds Grand Prix Mondial Hassan II de l’eau.

Il faut rappeler que la collaboration entre l’OMVS et la commune de Saint-Louis ne date pas d’aujourd’hui. Déjà, pour la rénovation du poste de santé de Sindoné (île Sud), la Commune de Saint-Louis est bénéficiaire d’un appui consistant de la Société de gestion de Manantali (SOGEM), une branche de l’OMVS.

 

« La formalisation de cette coopération permettra de renforcer les actions à notre faveur et d’engager de nouvelles perspectives», s’est réjoui Mansour FAYE, le maire de Saint-Louis. Rappelant les bénéfices que la ville tire des initiatives de l’Organisation, il a évoqué que la construction prochaine du port fluviomaritime inscrit sur les lignes du projet de navigation sur le fleuve Sénégal.

Il faut souligner qu’en plus du partenariat ficelé avec NDAR, l’OMVS va coopérer avec les autres municipalités du bassin du fleuve Sénégal dans le cadre de la de la valorisation du Grand prix mondial Hassan II de l’eau.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page