ÉconomieSociété

Le TER de Dakar, une voie express pour le développement du Sénégal

Un petit garçon court, tout sourire vers son frère qui l’attend à la sortie de l’école. Ensemble, ils se dirigent impatiemment vers une des gares desservies par le Train express régional (TER) en halte dans la gare de Dakar, avant de s’asseoir au frais dans le train. Ils ont hâte de retrouver leurs frères aux abords du Stade Abdoulaye Wade, à quelques stations de là et de partager une partie endiablée de leur passion commune, le football.

Construite en 1884, la gare de Dakar reliait à l’origine la capitale à Saint-Louis. Reconnaissable au premier coup d’œil, son architecture au cachet atypique conjugue modernité et tradition. Un style qui allie vérandas, grandes arches en persiennes et décors en céramique colorée dans un résultat remarquable. En 2022, ses couleurs sont toujours aussi vives alors qu’elle étend ses destinations : elle relie dorénavant Dakar à la toute nouvelle ville de Diamniadio et à son stade flambant neuf où les enfants s’apprêtent à jouer.

« Nos parents savent qu’on est en sécurité avec le train, c’est plus facile. Il n’y a pas de pollution, on est à l’écart des embouteillages » déclare, sourire aux lèvres, Seydou Ibrahima Mbodj, le grand frère.

Cette scène apparemment anodine, n’est possible que depuis quelques mois seulement, avec l’inauguration officielle du TER de Dakar en décembre 2021.

Ce train est l’un des projets phares du Plan Sénégal Émergent (PSE), la grande ambition du Sénégal, celle de l’émergence du pays d’ici à 2035.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page