A la UnePolitique

Babacar Ngom et Alioune Tine parmi les acteurs du report des manifestations de YAW

Depuis quelques heures, certains médias se demandent ce que faisait Babacar Ngom, Président Directeur Général de Sedima Group au siège du Parti pour le Rassemblement où s’est tenu ce mercredi la conférence de  presse de la coalition Yewwi Askan Wi.

Selon des informations exclusives de SeptAfrique Média, le président du Club des Investisseurs Sénégalais est parmi ceux qui ont fait la médiation entre Benno Bokk Yakar et YAW.

En effet, l’opposition avait prévu une série de manifestations à Dakar et dans d’autres régions du Sénégal. Interdites, beaucoup d’acteurs et d’observateurs de la scène politique sénégalaise redoutaient une explosion de la violence si jamais elles avaient eu lieu.

C’est ainsi qu’un pool de médiateurs, dont Babacar Ngom, a entamé la discussion entre le gouvernement et l’opposition pour maintenir un climat social apaisé au Sénégal. Les raisons qui ont été évoquées sont la tenue du baccalauréat technique qui a démarré lundi dernier et se poursuit. Or, une manifestation aurait sûrement causé des dommages aux candidats. Dans certaines circonstances, ces derniers auraient pu même avoir du mal à se rendre dans leurs centres d’examen.

L’autre argument de taille qui a pesé sur la balance est le contexte actuel de préparatifs de la tabaski. Il suffit de sillonner les rues de Dakar pour voir que les moutons sont exposés un peu partout. La plupart des propriétaires n’ont pas un endroit où préserver leurs biens en cas de manifestations.

Or, outre les dégâts collatéraux qui peuvent être considérables, il y a le risque d’infiltration de ceux qui voudraient profiter de cette occasion où les biens des éleveurs sont plus que jamais exposés pour les dérober. Tenir cette manifestation en bravant les interdits serait revenu donc à faire courir le risque à ces gens-là de perdre, au meilleur des cas, l’occasion de faire les bénéfices annuels tant espérés, au pire des cas, de perdre le bénéfice et le capital à la fois.

En plus de cela, il est remarqué que lors des manifestations des pertes économiques énormes sont notées suite aux scènes cassages et d’attaques des biens privés et publics.

Autant de facteurs qui ont poussé Babacar Ngom à faire partie des acteurs qui ont plaidé pour la non tenue de ces manifestations ce 29 juin 2022. C’est ce qui explique sa présence à la conférence de presse de YAW.

Babacar Ngom a également rencontré dans la foulée, le ministre de l’intérieur Antoine Félix Diom en compagnie d’Alioune Tine et les leaders de YAW aujourd’hui.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page