InternationalSociété

Allemagne : Aminata Touré devient la première femme noire nommée ministre des Affaires sociales dans le Schleswig-Holstein

Aminata Touré, une malienne naturalisée allemande, a été nommée mercredi au poste de ministre des Affaires sociales dans la région allemande du Schleswig-Holstein, devenant ainsi la première femme noire à assumer une telle responsabilité dans ce pays européen.

« Je suis une jeune femme noire qui a décidé très tôt de faire de la politique et de prendre des responsabilités. Je savais que mon âge, mes origines et le fait d’être une femme joueraient un rôle, mais je n’imaginais pas quelle dimension cela prendrait», a mentionné la nouvelle ministre régionale dans son ouvrage intitulé «Nous pouvons être plus nombreux, la puissance de la diversité».

Aminata Touré est désormais l’icône de l’intégration des ressortissants d’origine africaine en Allemagne. Pour la petite histoire, ses parents avaient quitté le Mali à l’aube des années 1990. Aminata Touré, qui a vu le jour en 1992, a d’abord vécu dans des foyers de réfugiés, avec un statut instable, avant d’acquérir la citoyenneté à l’âge de 12 ans.

Au cours de la même période, son père divorce avec sa femme l’abandonnant seule avec leurs quatre filles. Le quotidien de cette famille n’était donc pas évident, la mère travaillant comme aide soignante.

Malgré tout, Aminata Touré décrochera une bourse qui lui permettra de faire des études de sciences politiques et de français. En parallèle, elle adhère au mouvement de jeunesse de la formation politique verte de son land, le Schleswig-Holstein.

Cela l’amènera à être assistante d’une députée écologiste au parlement fédéral à Berlin, avant de rentrer dans sa région en 2017, où, deux ans après, elle deviendra vice-présidente du parlement régional à Kiel. En mai dernier, Aminata Touré se retrouve avec une autre femme en tête d’une liste des Verts dans le Schleswig-Holstein.

Un parcours qui la conduira à escalader les échelles puisque son parti, les écologistes est devenu la deuxième force grâce à un score de 18,3 %. Les Verts se coalisent avec la CDU, grande gagnante du scrutin, ce qui ouvre à cette Afro-Allemande les portes du gouvernement régional.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page