Société

Touba : la police met fin aux exactions d’un malfrat qui harcelait des femmes mariées sur WhatsApp

Un maître chanteur a failli briser le ménage d’une dame domiciliée à Mbacké. En effet, le mis en cause ne cessait de la harceler via WhatsApp. Pis, le manœuvre de 30 ans a déclaré, au bout du fil, à l’époux que sa femme s’active dans la prostitution selon des sources de Seneweb. Mais grâce à une géolocalisation, les policiers du commissariat urbain de Mbacké ont réussi à faire tomber ce « bourreau des femmes  » avec 15 puces téléphoniques. Détails !  

Ayant fait plusieurs victimes entre Touba et Mbacké, C.Ndiaye file directement vers la prison centrale de Diourbel. La trentaine révolue, ce manœuvre a été présenté, ce lundi matin, au procureur pour harcèlement sexuel, diffamation et attentat à la pudeur au moyen d’un système informatique selon des informations de Seneweb. 

Comment la police de Mbacké a fait chuter le maître chanteur qui a failli briser un couple

Le jour du Magal de Kazou Rajab, la dame mariée, S.Dieng a été contactée par le détenteur du numéro […] qui lui déclare :  » Fais doucement, tu risques de ne pas être chanceuse ». Ainsi, elle a demandé à son interlocuteur de ne plus l’appeler avant de lui raccrocher au nez.

 Mais ces injonctions n’ont pas découragé C.Ndiaye. Il continuait toujours d’envoyer des messages vocaux, des photos obscènes à la commerçante pour coucher avec elle.

 A chaque fois que la victime bloquait son numéro WhatsApp, il créait un nouveau compte pour poursuivre ses agissements. Ayant eu écho des faits, le mari de la victime a décroché l’appel du maître-chanteur. Ce dernier lui a déclaré :  » ton épouse est une femme de joie et j’ai déjà couché avec elle moyennant de l’argent ». 

Se sentant diffamée devant son époux, la dame S. Dieng a déposé une plainte contre X au parquet local. Et l’enquête a été confiée à la police de Mbacké. 

Sans tarder, le Commissaire Ibrahima Diallo a activé ses hommes. Au cours de leurs investigations, les enquêteurs ont exploité les résultats des réquisitions adressées à un opérateur téléphonique. Ainsi le maître-chanteur a été localisé au quartier Guédé à Touba.

Arrêté finalement au quartier Héliport de la ville sainte, C.Ndiaye a été embarqué dans les locaux du commissariat urbain de Mbacké.

Selon des sources de Seneweb, la perquisition effectuée dans le domicile du prédateur sexuel s’est soldée par la découverte de 15 puces téléphoniques dont 9 numéros Orange et 6 numéros Free.

 Mis devant le fait accompli, le manœuvre incriminé s’est mis à table avant de solliciter la clémence.

Avec Seneweb

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page