Économie

Sénégal : les transferts rapides d’argent évalués à 1613,8 milliards en 2021, une hausse de 16,9% (Dpee)

Les transferts rapides d’argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal sont ressortis à 1613,8 milliards en 2021, en hausse de 16,9% par rapport à l’année précédente selon la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee).

En rythme trimestriel, ces transferts ont connu une baisse saisonnière de 7,0% au quatrième trimestre 2021. Les montants reçus ont, en effet, atteint 396,7 milliards entre octobre et décembre 2021 contre 426,6 milliards au cours du troisième trimestre, note le journal Exclusif. Leur rythme de progression a décéléré, en glissement annuel, car se situant à 6,7%, au quatrième trimestre 2021, après 11,9% au trimestre précédent. Cette situation est corroborée par l’évolution attendue de l’activité économique au quatrième trimestre 2021 dans la zone Euro (+0,3%), principale zone d’origine des transferts reçus au Sénégal.

S’agissant des émissions de transferts rapides d’argent effectuées par les établissements de crédit du Sénégal vers l’extérieur, elles se sont situées à 171,2 milliards sur les douze mois de 2021, en baisse de 8,8% par rapport à l’année 2020. En revanche, le rythme de contraction des transferts émis, en glissement annuel, s’est situé à 16,6% au quatrième trimestre 2021, après 22,9% un trimestre plus tôt.

Au total, le cumul des transferts nets d’argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal a atteint 1442,6 milliards en 2021, augmentant de 249,8 milliards ou 20,9% par rapport à 2020.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page