Société

Les précisions des autorités nigériennes suite au rapatriement de plus de 500 personnes qui mendiaient dans les rues de Dakar

Les autorités nigériennes sont venues chercher à Dakar, plusieurs centaines de leurs concitoyens qui mendiaient dans les rues du Sénégal.

C’est un avion de la compagnie Maxair que le Gouvernement nigérien a affrété pour venir chercher plus de 500 de ses concitoyens qui mendiaient dans les rues de Dakar. Une opération de rapatriement déclenchée suite à des reportages qui avaient révélé l’étendue du fléau.

«A travers ce phénomène, l’image de notre pays est trainée dans la boue. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de le prendre à bras le corps», a déclaré Adama Souleye, Ministre de l’intérieur et de la Décentralisation de la République du Niger. Il s’exprimait sur la page officielle de la présidence du Niger.

Pour lui ce n’est pas la misère qui est à la base de ce phénomène. Ce sont «plutôt des réseaux mafieux, organisés qui procèdent à la traite de ces êtres humains, parce qu’ils y trouvent leur compte», dit-il. Et les victimes « sont de petits enfants à qui on ne donne aucune chance d’aller à l’école », regrette le ministre.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page