A la UneAfrique

Procès Sankara : 30 ans de prison requis contre Blaise Compaoré

Le parquet militaire a plaidé ce mardi 8 février 2022 et a requis 30 ans de prison ferme pour l’ex-président Blaise Compaoré. Ce, pour «attentat à la sûreté de l’Etat», « recel de cadavre» et «complicité d’assassinat».

Il a requis la même sanction de 30 ans de prison ferme pour Hyacinthe Kafando, ancien chef de sécurité de Compaoré.

Il a requis 20 ans de prison ferme pour le général Gilbert Diendéré et 11 ans de prison assorti d’un sursis pour le colonel-major à la retraite Jean-Pierre Palm.

Il est à rappeler que la réquisition n’est pas un condamnation. Pour rappel, l’ancien président du Burkina Faso Blaise Compaoré est soupçonné d’être le principal commanditaire de l’assassinat de son prédécesseur Thomas Sankara, tué avec douze de ses compagnons lors d’un coup d’Etat en 1987.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page