Économie

Le Maroc lance la marque MoroccoTech

Le Maroc vient de lancer ce vendredi l’initiative MoroccoTech, la marque nationale de promotion du secteur digital marocain, portée par le ministère chargé de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, en étroite collaboration avec la Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), et en partenariat avec l’Agence marocaine de développement des investissements extérieurs (AMDIE), l’Agence de développement du digital, la Confédération générale des entreprises (CGEM), l’Association des utilisateurs des systèmes d’information au Maroc (AUSIM) et le Technopark, un incubateur de startups installé dans le métropole Casablanca..

MoroccoTech a pour ambition, d’une part, de positionner le Maroc comme destination numérique de choix à l’international, et d’autre part, de créer une dynamique globale qui profitera à l’ensemble des écosystèmes marocains dans leur transformation numérique. Cette initiative, issue d’une démarche partenariale « public-privé », est la déclinaison d’un mouvement mobilisateur et fédérateur des différents acteurs de l’écosystème digital marocain.

La cérémonie de lancement de Morocco Tech a été présidé par Ghita Mezzour, ministre déléguée, chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, en présence de Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique de la Petite entreprise, de l’emploi et des compétences. Il a été marqué par la mobilisation de plusieurs acteurs publics et privés qui ont joint leurs forces pour amorcer cette nouvelle identité de la scène technologique marocaine. D’éminentes personnalités nationales et internationales, issues du monde du numérique, économique, académique et institutionnel, ont également participé à cette manifestation.

« Cette journée est une célébration du digital Made in Morocco », a déclaré Ghita Mezzour lors de son allocution qui a également mis l’accent sur la détermination du Maroc à s’ériger comme un hub digital régional, à travers la marque Morocco Tech, notamment en valorisant ses atouts de « destination tech ».

« Le Maroc dispose en effet d’un des viviers de talents le plus attractif de la région et une des meilleures infrastructures du continent. Le Royaume peut également reposer sur un nombre important d’entreprises innovantes qui accompagnent des clients au Maroc et dans le monde, notamment dans le domaine de l’offshoring. Il démontre ainsi sa capacité à développer un écosystème digital compétitif à l’international, grâce à ses offres adaptées et à son accompagnement sur-mesure des investisseurs, permettant d’attirer plusieurs entreprises technologiques prestigieuses à s’établir et investir au Maroc », a souligné la ministre.

Chakib ALJ, président de la Confédération du patronat marocain (CGEM), a ajouté que « La marque Morocco Tech sera aussi bien portée par le secteur public que par les acteurs privés dans le cadre d’une gouvernance efficace et orientée résultats. La CGEM est parfaitement consciente du rôle d’une transformation technologique réussie pour renforcer la compétitivité et l’attractivité de notre économie à l’international…».

La journée d’inauguration de la nouvelle marque digitale du Maroc a été rythmée par de nombreuses interventions portant sur des mesures fortes en faveur du développement du numérique dans le pays : mode de gouvernance de la marque, opportunités de financement, gisement de talents dont dispose le Royaume…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page