A la UneÉconomie

Abdou Karim Fofana : « la qualité de la dépense publique à travers la rationalisation et la modernisation des instruments demeure une préoccupation majeure pour le gouvernement »

S’exprimant lors de l’ouverture des « Rencontres internationales sur la modernisation de la commande publique en Afrique », organisées avec l’université Gaston Berger de Saint-Louis le Réseau Contrats publics dans la globalisation juridique, le ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Émergent (PSE), Monsieur Abdou Karim Fofana a soutenu que « la qualité de la dépense publique à travers la rationalisation et la modernisation des instruments demeure une préoccupation majeure pour le gouvernement du Sénégal ».

Monsieur le ministre confie que « l’opportunité d’une telle rencontre se justifie amplement avec le contexte de reprise économique dictée par l’évolution de la pandémie à Covid-19 ». Soulignant par ailleurs qu’avant la crise sanitaire « la plupart des Etats africains avaient engagé des reformes visant la transformation structurelle de leur économie ». Un contexte justifié selon lui par l’accélération du processus entamé de réforme de la commande publique.

Dans la suite de son intervention, le ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Émergent (PSE) dira que « tous les citoyens ont intérêt à avoir une commande publique fonctionnelle, rationnelle et transparente ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page