Économie

L’appui de la Chine au Sénégal s’élève à 1.200 milliards de Francs CFA

L’appui financier de la République populaire de Chine au Sénégal s’élève à 1.200 milliards de Francs CFA, a révélé dimanche à Dakar, la ministre des Affaires et Etrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Aïssata Tall Sall.

’’Notre coopération est ancienne, riche et multiforme. Sur le plan financier, nos deux pays ont signé plusieurs conventions. A ce jour, ces conventions totalisent 1.200 milliards de Francs CFA’’, a-t-elle indiqué, lors d’une rencontre bilatérale entre les deux Etats, à Dakar.

Elle s’est exprimée en présence de Wang Yi, conseiller d’Etat, ministre des Affaires étrangères de la République Populaire de Chine.

Aïssata Tall Sall a indiqué que ces 1.200 milliards de Francs CFA sont répartis en prêt concessionnel de l’ordre de 1.039 milliards de Francs CFA, en subvention de 117 milliards de Francs CFA et en prêt sans intérêt de plus de 50 milliards de Francs CFA.

’’La Chine appuie le Sénégal financièrement de façon conséquente. En moyenne, nous recevons de la Chine 80 milliards de Francs CFA d’appui financier par an dans divers domaines’’, a ajouté la cheffe de la diplomatie sénégalaise.

Elle a rappelé que l’appui de la Chine est investi dans l’Agriculture, la Santé , l’industrie, la culture, les Infrastructures, le Sport, l’hydraulique, et des secteurs stratégiques de base pour ’’booster’’ le développement du pays.

’’Cette coopération financière, nous l’a menons en transparence, en toute responsabilité pour ne pas aggraver notre niveau d’endettement (…). Nous la faisons à un niveau de transparence absolue vis-à-vis de la Chine et du peuple sénégalais à qui nous rendons compte’’, a assuré Aïssata Tall Sall.

Elle a énuméré les nombreuses réalisations de la Chine au Sénégal, dont l’autoroute Ila Touba, le Musée des civilisations noires, le Grand Théâtre national, l’arène nationale, l’hôpital des enfants de Diamniadio, les forages entre autres.

Parmi les chantiers en cours de réalisation, Aïssata Tall Sall a cité le bouclage du financement de l’autoroute Mbour-Kaolack, le parc industriel de Diamniadio, la réfection des stades du Sénégal, la réhabilitation du ministère des Affaires étrangères.

Pour elle, entre le Sénégal et la Chine, ’’il n’y a que des points convergents’’, rappelant que son pays soutient le principe d’une ’’seule Chine et unifiée’’. Elle a dit que le Sénégal combat à son côté de son partenaire, pour l’intégrité du territoire chinois.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page