Économie

Côte d’Ivoire : le Fonds de Solidarité Africain (FSA) accorde des garanties et contre-garanties d’un montant total de 5.353.397.678F CFA…

La salle de réunion du Fonds de Solidarité Africain (FSA), a servi de cadre, hier 22 septembre 2021, pour la signature de deux (2) conventions de garantie entre le FSA, la Versus Bank de Côte d’Ivoire (VB-CI), la Compagnie Transnationale d’Investissement (CTI), Holding du Groupe COFINA (Compagnie Financière Africaine) et le Groupement d’entreprises ivoiriennes, AGETIP Energie & Services (AGETIP) / Groupe Bâtir Afrique (GBA) / AKURA. A travers cette signature, le FSA accorde des garanties et contre garanties d’un montant total de 5.353.397.678F CFA, ce qui permettra au deux entreprises ivoiriennes de mobiliser des financements et d’obtenir des engagements par signature de l’ordre de 10.588.996130 FCFA.

Au cours de cette cérémonie MM Ahmadou Abdoulaye Diallo, DG du FSA, Jérôme Ehui, DG de Versus Bank, Charles-Eric Moulod, SG de Groupe COFINA et DG de COFINA Togo et Bana Batoulé Kamagate, Gérant de la société GBA ont apposé leurs signatures sur les documents. Avec cette signature, le FSA a non seulement pour objectif de renforcer sa contribution au financement de l’économie ivoirienne, en collaboration avec ses partenaires mais aussi de rehausser ses interventions en Côte d’Ivoire.

Dans son allocution, le DG du FSA, M. Ahmadou Abdoulaye Diallo a indiqué que les conventions de garanties ainsi signées portent sur deux opérations. Il s’agit d’une opération de levée de ressources par la Compagnie Transnationale d’Investissement (CTI), holding du Groupe COFINA, auprès de SUNU Participations Holding SA. «Ce financement est co-garanti par le FSA à hauteur de deux milliards (2.000.000.000) de FCFA, soit 40% du financement et par Versus Bank Cote d’Ivoire à hauteur de 60% du financement. Les fonds mobilisés dans le cadre de cette opération sont destinés à l’extension et le développement du réseau de la CTI. A travers cette opération, le FSA contribue au développement de l’institution financière COFINA, spécialisée dans la méso-finance, basée dans huit (8) pays africains (Sénégal, Guinée, Côte d’Ivoire, Mali, Gabon, Burkina Faso et Togo)», a précisé M. Diallo.

La 2ème convention, selon l’intervenant, est relative à l’exécution, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Renforcement des Ouvrages du Système Electrique et d’Accès à l’Electricité (PROSER), des travaux d’électrification de 144 localités dans les districts des Montagnes et de Sassandra-Marahoue en Côte d’Ivoire sur financement de la Banque Africaine de Développement (BAD). «Le groupement d’entreprises AGETIP ENERGY – SERVICES / GROUP BATIR AFRIQUE (GBA) / AKURA a été déclaré adjudicataire de l’appel d’offres lancé par le Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables de Côte d’Ivoire», a-t-il rappelé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page