A la UneAfriqueInternational

L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

Alger a annoncé ce mardi avoir rompu ses relations diplomatiques avec son voisin, qu’il accuse d’être derrière les incendies meurtriers qui ont ravagé le nord de l’Algérie au début du mois d’août.

Après un énième pic de tension, la rupture est consommée entre l’Algérie et le Maroc. Alger a annoncé mardi avoir rompu ses relations diplomatiques avec son voisin, quelques jours après avoir prévenu qu’elle souhaitait « revoir » la relation entre les deux pays.

« L’Algérie a décidé de rompre les relations diplomatiques avec le royaume du Maroc à partir de ce jour », a déclaré le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, lors d’une conférence de presse, accusant Rabat d’« actions hostiles ».

A l’origine de cette nouvelle crise diplomatique, les incendies meurtriers qui ont ravagé le nord de l’Algérie au début du mois d’août , tuant 90 personnes. Alger estime que ces feux sont d’origine criminelle et y voit la main du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, le MAK, qu’elle a classé en mai comme « organisation terroriste ». Selon la présidence, ce mouvement recevrait « le soutien et l’aide de parties étrangères », parmi lesquelles le Maroc et Israël.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page